Rechercher

Méditation

Ecoute profonde, libération de la contraction de l'esprit et sensation d'expansion


La conscience, notre nature fondamentale, est expansive. Porter son attention sur le "maintenant" facilite cette expansion. Cette attention/présence a un impact sur le corps physique, sur le système nerveux, sur le mental, sur les émotions.

Quelle est la différence entre le futur et le passé. Il n'y a pas de différence, ils sont des pensées. Les pensées ne sont pas réelles. Ce qui est réel est en-dehors du royaume des pensées. C'est l'éternel, c'est "le maintenant". C'est tout à fait différent du passé ou du futur qui cherche à définir quelque chose. "Maintenant" ne cherche pas à définir quoique ce soit, et vivre ce "maintenant" donne à voir la réalité, impressionnante et sublime, qui est sans mot. "Le maintenant" n'a pas de pensée ou de description, "le maintenant" n'a pas d'identité, "le maintenant" est véritablement complètement désintéressé, ou pourrait-on dire, "le maintenant" est le vrai soi. L'intérêt de notre voyage est de réaliser ce vrai soi, de s'éveiller à cette véritable nature, de réaliser cette dimension de vérité en soi. Le secret est d'être là, maintenant, "piégé" dans le calme, en état de recul, plongé et relaxé dans cet état d'immobilité intérieure, en lâchant prise sur tout vouloir… et être libre. Se libérer de l'aversion de l'inconfort, se libérer de l'aversion des sentiments douloureux, mais plutôt se laisser respirer, se relaxer dans ce qui est, et permettre l'expansion de la conscience.

Cette vie n'est pas toujours facile, on a parfois l'impression d'être cuisiné et cuit à petit feu, cuit de l'intérieur; et cela affecte littéralement l'expansion des cellules. Cela amène des peurs et de la vulnérabilité, car il nous semble alors que nous perdons le contrôle, ou que nous ne sommes pas en sécurité, et cela peut amener des réactions traumatiques dans un système nerveux ordinaire. Mais c'est justement là où on se doit de respirer et de se relaxer, où on se doit de se donner de la confiance et du courage pour tenir bon, non en forçant la volonté, mais en se relaxant dans la réceptivité. Alors on commence à se sentir soutenu, nourri, et profondément guéri, guéri dans le sens d'équilibré, complet, centré. Ces moments où nous sommes véritablement centré, nous disparaissons, et le monde devient magnifique. La vie prend tout son sens hors de toute pensée. Le coeur s'ouvre en même temps, et il y a de l'amour, de la gratitude, de la reconnaissance d'être là. C'est pourquoi le silence est tellement important. "Maintenant" est le présent que nous nous donnons à nous-même, le présent pour lequel nous sommes venus dans cette vie, alors recevons ce présent. Retournez sans cesse à cet équilibre, à ce centre. Remarquez quand vous êtes décentrés, quand vous essayez d'obtenir quelque chose avant même d'être dans la situation, quand vous vous écartez d'où vous êtes, de votre présence, ce qui crée du stress, ce qui crée littéralement des contractions dans le système nerveux. Au plus vous devenez sensible, au plus vous remarquez ce processus. Bien sûr, vous avez le choix d'un point de v